La société autrichienne Rema souhaitait un hangar en textile résistant aux contraintes de neige de la région montagnarde

best hall 4538 rema 6

Le transformateur de bois autrichien Rema Massivholzplattenwerk GmbH a fait construire un hangar Best-Hall pour l'entreposage de ses produits pour pouvoir dormir tranquille même en hiver. Dans la région de Pongau, il peut tomber jusqu'à 2 mètres de neige en une nuit, ce qui nécessite une résistance particulière des structures.

Lorsque Rema, qui fabrique des panneaux de bois massif à Eben im Pongau en Autriche, a constaté le besoin d'agrandir les entrepôts, M. Christian RETTENEGGER, son président-directeur général, a décidé de chercher ce qu'il nomme « la meilleure solution la plus durable » du marché et qui réponde aux exigences d'entreposage des panneaux de bois également du point de vue des coûts.


« L'essentiel pour nous, c'est de protéger le bois contre la pluie et la neige et de maintenir son taux d'humidité entre 8 et 10 pour cent. À cette fin, le hangar métallo-textile est une solution suffisante et fonctionnelle. Les coûts de construction du hangar à la charpente en acier, directement ancré dans l'asphalte, sont également bien inférieurs à ceux d'une construction traditionnelle », explique M. Rettenegger.

 

L'essentiel pour nous, c'est de protéger le bois contre la pluie et la neige et de maintenir son taux d'humidité entre 8 et 10 pour cent. À cette fin, le hangar métallo-textile est une solution suffisante et fonctionnelle. Les coûts de construction du hangar à la charpente en acier, directement ancré dans l'asphalte, sont également bien inférieurs à ceux d'une construction traditionnelle

- Christian Rettenegger -

Best-Hall Rema Austria

L'unique solution réelle


Une fois décidé à construire un hangar métallo-textile, M. Rettenegger a étudié en profondeur les solutions disponibles. Les hangars d'entrepôt métallo-textile sont encore rares dans la région, l’avis des experts et des expériences par rapport à la résistance et à la sécurité de la structure l’intéressaient donc tout particulièrement avant de conclure.


« À Pongau, des centaines de kilos de neige peuvent facilement s'entasser sur les toitures en peu de temps. C'est pourquoi la surveillance des travaux de construction exige une tenue minimum de 500 kg par mètre carré, que Best-Hall était le seul à nous l'offrir », dit-il.


Un élément favorable était également le traitement du bâti en acier, dont dépend la durée de vie du hangar.


« Je voulais un hangar à la structure traitée avec le revêtement en poudre et non galvanisée à chaud. La galvanisation est un processus qui crée toujours des rugosités à la surface. Lorsque la structure est en contact avec la membrane textile, et le hangar bouge forcément un peu, les rugosités détériorent le textile. Après avoir étudié les structures et les matériaux, mon choix était facile finalement : je n'aurais pas osé construire autre chose qu'un hangar Best-Hall. »

Je voulais un hangar à la structure traitée avec le revêtement en poudre et non galvanisée à chaud. La galvanisation est un processus qui crée toujours des rugosités à la surface. Lorsque la structure est en contact avec la membrane textile, et le hangar bouge forcément un peu, les rugosités détériorent le textile. Après avoir étudié les structures et les matériaux, mon choix était facile finalement : je n'aurais pas osé construire autre chose qu'un hangar Best-Hall.

- Christian Rettenegger -

Best-Hall Rema puutavarahalli

Le hangar a bien résisté à l'enneigement record

La fin de l'hiver 2019 a constitué un véritable test pour le hangar de Rema construit en 2017. L'enneigement record de 520 kg tombé en une seule nuit a inquiété M. Rettenegger – pour rien.


« Le hangar a bien supporté cette masse de neige qui, le lendemain, a coulé d'elle-même sur la couverture glissante », précise-t-il, content.


« Nous dimensionnons la structure portante de chaque hangar Best-Hall selon l'usage et les conditions du site de construction. Dans les régions enneigées, nous utilisons des profils en acier plus épais, et la contrainte de la charge est prise en considération également au niveau de la fixation spéciale de la couverture permettant de bien tenir en place le textile et tout le hangar, même sous une charge élevée. » C'est le représentant de Best-Hall en Autriche, M. Marcus Green, qui explique le savoir-faire basé sur une expérience de plus de 40 ans.


M. Rettenegger est tellement content de son choix qu'il est devenu, en peu de temps, un fervent défenseur des hangars métallo-textile :


« Aujourd'hui, je recommande cette solution d'entrepôt peu chère et rapide même à nos concurrents », s’amuse-t-il.

 

Dr. Who

70 x 43 / 4.8-9.6 m Cardiff, United Kingdom

Arena Nordvest

187 x 73 / 4 m Kristiansund, Norway

Fertilog

99 x 60 / 3 m Kotka, Finland
Bonsky