Histoire

Best-Hall Oy – 43 ans d'expérience

Deux hangars verts quelconques le long d'un champ, avec les initiales BEST-HALL Oy. ”Sûrement de la vente par correspondance” lança un passant. C'était à la fin des années 1970. À cette époque la récession, le chômage et la dépopulation rurale s'annonçaient déjà. Ainsi, les « anciens de la commune » avaient remarqué que l'usine de fabrication de bâtiments SH-Produkt ne suffisait pas pour une commune en cours d'industrialisation. C'était le destin qui voulait cela ? Peu après cela, trois jeunes hommes d'allure fiable se présentèrent dans l'intention de transférer leur jeune entreprise dans un meilleur environnement de croissance à Kälviä. 

Et on se rendit vite compte qu'il ne s'agissait pas de vente par correspondance. Un tas de produit en fer fit son apparition dans la cour de devant, et par la porte de derrière, on sortait des grilles en acier fraîchement peintes. Chaque semaine, un camion Scania venait chercher un chargement d'éléments en acier avec une énorme quantité de tectile de revêtement. C'est ainsi que cette histoire a commencé par un petit matin de 1976 sous la neige mouillée, et la personne soussignée a aussi pris un « bus de tournée » de Best-Hall en direction de Siilinjärvi. Il y avait du travail en prévision jusqu'à Noël. Après déjà plus de 20 ans dans la construction de hangars, l'arrivée de Noël est toujours un peu nerveuse, es-ce que sera « CE » fameux Noël ?

Kekkonen est mort, le mur de Berlin s'est écroulé et l'Union Soviétique n'est plus. Il a y eu le déclin, la surconsommation, le changement structurel maîtrisé, la crise économique et la récession. Mais on a toujours travaillé Chez Best-Hall, car on ne savait rien faire d'autre. Les effectifs du personnel ont grandi petit à petit, et Kälviä a ainsi accueilli de plus en plus de gens de la famille Best-Hall. Au départ, ol les différenciait de la population locale uniquement à la couleur sombre de leur chemise, mais plus tard on leur a distribué des survêtementsidentiques pour mieux les reconnaître.

On a connu des périodes difficiles, et « la Faucheuse » a même dû remettre les choses dans l'ordre. Mais le soleil s'est toujours levé, même les jours les plus difficiles, on a survécu à la récession des années 1990, et après-coup, uniquement avec des égratignures psychologiques. Les locaux qui semblaient si grands au départ sont devenus étroits, la surface de production augmentait chaque année, les équipements étaient améliorés, et ainsi furtivement, ce champ agricole est devenu un zone industrielle. Incroyable.

L'auteur de l'historique est l'ancien délégué du personnel de Best-Hall Oy, Esko Viitasaari qui l'a publié dans le journal 2001 Kälviän Joulu (Noël de Kälviä)

Dr. Who

70 x 43 / 4.8-9.6 m Cardiff, United Kingdom

Arena Nordvest

187 x 73 / 4 m Kristiansund, Norway

Fertilog

99 x 60 / 3 m Kotka, Finland
Bonsky